Résolution des problèmes

Extrait de Tony Attwood, Le Syndrôme d’Asperger, guide complet (éditions De Boeck) (page 133)

Dès leur plus jeune âge, les enfants traditionnels se rendent compte que quelqu’un peut avoir la solution à un problème concret, et que d’autres pourraient souhaiter et être capables de les aider. Cette compréhension des pensées et des aptitudes des autres enfants n’est pas automatique pour les enfants Asperger. Lorsqu’ils sont confrontés à un problème, rechercher le soutien de quelqu’un qui vraisemblablement sait ce qu’il faut faire ne leur vient généralement pas à l’esprit. L’enfant peut être assis ou debout à côté de quelqu’un qui pourrait de toute évidence l’aider, mais semble avoir des oeillères et être résolu à résoudre le problème seul(e).

Mon point de vue :

Vu que les enfants Asperger sont souvent victimes de brimades, de harcèlement et qu’ils ne s’expriment pas toujours très bien, on ne s’étonnera pas qu’ils soient réticents à demander aux autres de leur apporter leur aide.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s