Archives du mot-clé vérité

Honnêteté et tromperie

Extrait de Tony Attwood, Le Syndrôme d’Asperger, guide complet (éditions De Boeck) (page 131)

J’ai remarqué que les jeunes enfant(sic) Asperger étaient remarquablement honnêtes. Lorsqu’un parent leur demande s’ils ont commis un acte dont ils savent qu’il n’est pas autorisé, ils reconnaîtront vraisemblablement qu’ils l’ont commis (…).

Une autre caractéristique associée au Syndrome d’Asperger est que la personne ne sait pas quand on attend d’elle qu’elle dise un « mensonge pieux », et elle fait alors un commentaire vrai mais qui peut cependant blesser. Par exemple, l’enfant Asperger peut remarquer qu’une femme faisant la queue aux caisses d’un supermarché est obèse, et faire observer, avec son ton et son volume de voix habituel, que la dame est grosse et devrait faire un régime. L’opinion de l’enfant est qu’elle devrait être reconnaissante pour la remarque et le conseil : le fait qu’il soit probable que sa mère soit embarrassée ou la dame vexée par une remarque aussi malpolie ne fait pas partie de son processus intellectuel de l’enfant (sic). (…) Les enfants et les adultes Asperger semblent donner la primauté à l’honnêteté et à la vérité sur les pensées et les sentiments des autres.

Publicités